La dernière pièce, la plus importante est l' houmfort, autel consacré aux dieux, les loas. Chez moi, c'est toujours Yemanja le personnage principal. Esprit de la mer, représentation de la vie, elle s'imposait dans un bateau. On la voit en sirène ou confondue avec la Vierge, sa couleur est le bleu, d'où celle de la salle. Mais elle n'est jamais seule, les autres loas sont aussi présents, ainsi que les signes du culte des morts.

J'ai essayé de réunir tous les ingrédients du vaudou dans la petite pièce. Il ne manque que le poteau Mitan, lien entre ce monde et celui des dieux. On va dire qu'il est de l'autre côté de la photo parce qu'en fait il bouchait la vue....

bateau_1331

bateau_1221

Sur l'autel, les cierges de couleurs différentes selon les loas, les offrandes de fruits et de maïs, les bouteilles de rhum pour certains loas masculins, les images de tous les Saints invoqués et le rappel des morts avec le crâne. Devant, le miroir et les bijoux, offrandes à Erzulie, loa de l'amour qui se confond aussi avec la Vierge.

IMG_1397 IMG_2176

Sur les portes de l'autel, les vévés ou signes d'Erzulie, avec le coeur et de Papa Legba. Ce dernier est toujours le premier loa invoqué car il préside à la croisée des chemins, à l'entrée des temples, il ouvre les portes de communication vers les autres loas.  Au sol, le vévé et le chapeau haut-de-forme du Baron Samedi, le chef des Guédés, les loas de la mort. Celui-là je l'ai particulièrement soigné car le Baron semble du genre susceptible et il vaut mieux se méfier... A côté du vévé, les runes divinatoires se sont répandues sur le sol.

IMG_1608   IMG_1875

Ne pas oublier les fameuses poupées percées d'épingles, ici en FIMO et, pour finir,  un coffre fait maison et le bateau offrande à Yemanja.